Sept épices indispensables dans la cuisine

Photo de Stevepb sur Pixabay. C’est la vraie cannelle du Ceylan. L’intérieur des bâtonnets de cette cannelle est plein, contrairement à ce qui se passe avec la cannelle de Cassia que l’on nous sert habituellement dans les cafés.

Cannelle

Obtenu à partir de la partie interne de l’écorce de l’arbre de la cannelle du Ceylan, le Cinnamomum Verum pouvant atteindre 15 mètres de hauteur. Cette cannelle est d’un ton brun clair et dégage un parfum intense, chaud, sucré et épicé qui la rend unique.

Ne pas confondre avec la cannelle de Cassia qui est de la même famille, mais a des propriétés différentes. La cannelle de Cassia contient la substance coumarine, en grande quantité, contrairement à la cannelle du Ceylan (la vraie cannelle). Ainsi, la consommation excessive et régulière de cannelle de Cassia, dû à son bas prix, peut devenir nocive pour la santé, en particulier peut provoquer des déséquilibres dans le foie.

Sur le plan de la physionomie, les bâtonnets sont également différents: la cannelle de Cassia, est d’un brun foncé et présente un seul éclat à l’intérieur, tandis que la cannelle du Ceylan a une couleur brun clair, avec des éclats plus fins et superposés, formant plusieurs couches, ce qui rend l’intérieur du bâton plus rempli et dense. La poudre étant plus difficile à distinguer, il est recommandé de l’acheter dans des magasins de confiance.

La cannelle du Ceylan est riche en calcium, en manganèse et en fibres, ce qui permet d’aider dans le fonctionnement de l’appareil digestif, respiratoire ou pour la perte de poids. Son pouvoir anti-inflammatoire et antibactérien soulage également les douleurs musculaires, réduit la glycémie (aide en cas de diabète), l’hypertension, le stress cardiaque, l’arthrite, ralentit l’apparition de l’Alzheimer et prévient les déséquilibres dégénératifs, entre autres avantages.

La consommation de cannelle doit être évitée ou surveillée par des professionnels en cas de stress lié au diabète ou en cas de consommation de médicaments pour le cœur, le système sanguin ou d’autres médicaments. Il est également déconseillé aux femmes enceintes, car la cannelle peut provoquer l’avortement provoquant une dilatation de l’utérus (du début des premiers saignements menstruels à la fin de l’allaitement) ou chez les enfants jusqu’à l’âge de sept ans.

Photo de Liesel24 sur Pixabay.     C’est de la cannelle de Cassia, couramment vendue sous le nom de cannelle du Ceylan, mais en réalité elle a des propriétés différentes et son prix est également beaucoup plus bas.

Photo de Anna Togni sur Pixabay.     Le clou de girofle a des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires, entre autres.

Le Clou de Girofle

Le bourgeon de la fleur d’arbre tropicale, originaire des îles Moluques, en Indonésie, offre un arôme piquant épicé avec des notes d’ambre et d’astringent, qui se distingue dans le monde des épices pour son bourgeon floral inhabituel et sa couleur brune après séchage. Il possède des propriétés antiseptiques, cicatrisantes, antifongiques, antibactériennes, anti-inflammatoires, antioxydantes, antalgiques, aphrodisiaques, entre autres. Il est recommandé pour traiter la toux, les maux de dents, la bronchite, les gaz intestinaux, l’inflammation, ainsi que pour accélérer le métabolisme et la digestion (réduire la graisse), constituant ainsi un allié pour perdre du poids.

Le clou de girofle n’est pas recommandé pour les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants de moins de six ans, les personnes qui ont des stress négatifs tels que les gastrites, les ulcères, l’intestin irritable, la colite, la maladie de Crohn, les maladies du foie, l’épilepsie, la maladie de Parkinson ou d’autres stress neurologiques.


Photo de Johan Puisais sur Pixabay.     Le safran est une préciosité que nous offrent les fleurs. Chaque kilo de cet or rouge coûte trois mille euros.

Safran

Ce sont de longs stigmates en forme de trompe orange, issus des fleurs de la famille des Iridacées, de couleur lilas, violette ou blanche, qui, après séchage, donnent naissance au safran, le véritable. Une préciosité puisque pour obtenir un kilo, il faut plus de 150 000 fleurs dont les stigmates (chaque fleur n’en donne que trois) sont récoltés à la main, ce qui équivaut à une plantation de deux mille mètres carrés. Ainsi, sur le marché international, le kilo d’or dit rouge varie entre mille et trois mille euros. C’est pourquoi les gens n’achètent généralement qu’un ou deux grammes et ne devrait être achetés que dans des magasins fiables, car la poudre risque d’être adultérée avec d’autres épices.

Reconnu pour son goût amer et son arôme distinctif, le safran est souvent confondu avec le curcuma, également appelé safran de la terre. Ceci est un rhizome dont le prix est beaucoup moins cher et quand il est vendu en poudre, il est également jaune foncé ou orange et possède des propriétés puissantes (voir ci-dessous).

Les fleurs de safran ont des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antimicrobiennes qui empêchent en pratique le développement de bactéries, de parasites et de champignons, ainsi que d’autres déséquilibres.

La consommation de safran traite et prévient les stress rénaux, menstruels, oculaires, stomacaux et cardiovasculaires (réduit le cholestérol et combat le diabète), aide à bloquer les déséquilibres dégénératifs (colon, foie ou ovaires) et renforce également le système nerveux. De plus, ses propriétés antibactériennes permettent de retarder le vieillissement et de traiter les stress cutanés tels que l’acné et les boutons.

La consommation régulière de safran doit être effectuée sous la supervision d’un spécialiste, car en excès ça peut être toxique. Pour faire un thé il est recommandé un gramme pour un litre d’eau et doit être bouilli pendant cinq minutes.

Photo de Cocoparisienne sur Pixabay.   Le véritable safran est dérivé des stigmates orange en forme de trompe qui naissent des fleurs lilas, violettes ou blanches de la famille des iridacées.

Photo de lbokel sur Pixabay.         Le curcuma ou le safran de la terre est accessible à toutes les bourses et contient des pouvoirs indispensables à notre organisme.

Curcuma long

C’est un rhizome, de la famille du gingembre, également connu sous le nom de faux safran, de safran indien ou même de safran de la terre. Il a la terre comme berceau et offre une odeur exotique intense de noix terreuse d’un goût amer et légèrement épicé qui se distingue par sa couleur orange (peut aussi être blanche). La teinte orange est due à la curcumine, une substance qui donne au curry une couleur jaune, et conduit souvent à une confusion avec les plantes de safran, le véritable safran (voir texte précédent). Le puissant curcuma, utilisé depuis longtemps par la médecine traditionnelle chinoise et indienne, se trouve facilement dans les supermarchés ou dans les magasins d’aliments naturels, en ampoules ou en poudre, et son prix est bas.

“Le curcuma est le plus puissant anti-inflammatoire de la nature”, explique le médecin brésilien Lair Ribeiro. Ce cardiologue, nutritionniste et auteur de 37 livres, dont 15 “best-sellers”, encourage la consommation de cet aliment car toutes les maladies chroniques ont pour cause une inflammation. “Personne n’a intérêt à faire de la publicité parce qu’elle est démocratique et bon marché [contrairement aux médicaments vendus par l’industrie pharmaceutique]”, a déclaré Lair Ribeiro.

Le curcuma a des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, antivirales, antibactériennes, antifongiques et anti-dégénératives. Tout ce pouvoir a une forte influence sur les stress négatifs tels que le diabète, le cholestérol, le coeur, les gastrites, la maladie de Crohn, le Parkinson, l’Alzheimer et les déséquilibres dégénératifs (du côlon, des poumons ou de la prostate, entre autres).

Ce n’est pas par hasard si l’Inde affiche l’un des taux les plus bas de personnes souffrant de déséquilibres dégénératifs. Ce fait n’est pas passé inaperçu par la communauté scientifique qui a mené des études approfondies, en particulier sur les aliments riches en curcuma.

Cependant, il convient de garder à l’esprit que la substance pure, la curcumine, n’est pas bien absorbée dans le sang, disent les experts. C’est pourquoi la consommation de curcuma doit être combinée au poivre noir, qui contient de la pipérine et provoque une absorption normale de la curcumine. Ce n’est pas un hasard si le curry indien contient du curcuma et du poivre noir.

Le curcuma ne devrait pas être consommé par les personnes qui prennent déjà des médicaments anticoagulants, qui ont des problèmes de reins ou d’estomac, après une chirurgie, une femme enceinte ou qui allaite. La consommation doit toujours être surveillée par un spécialiste.


Photo de Scym sur Pixabay.       La cardamome est largement utilisée dans les aliments et très convoitée par l’industrie cosmétique.

Cardamome

Petite graine ovale verdâtre avec quelques grains noirs à l’intérieur produite par une plante de la famille des Zingibéracées, identique au gingembre. Il vient du sud-est de l’Inde et offre un goût sucré intense et rafraîchissant qui inclut des notes de menthe et d’agrumes avec pour terminer une note épicée. Sa valeur marchande n’est pas non plus bon marché s’il s’agit de la cardamome verte (faites attention à la composition lors de l’achat en poudre, car ils ajoutent parfois de la cardamome brune qui a un prix beaucoup plus bas).

La cardamome est utilisée dans les industries de la parfumerie, des cosmétiques et de la cuisine (attention, une fois cuit, ne mangez pas l’écorce, il ne faut ingérer que les grains de la graine).

Les propriétés de la cardamome produisent des effets diurétiques, des expectorations, des laxatifs, des antiseptiques et des décongestionnants dans notre organisme. En pratique, sa consommation aide le système digestif, traite les tensions gastriques telles que les ulcères, la grippe, la bronchite, l’asthme ou la toux, maintient les gencives et les dents en bonne santé, abaisse la pression artérielle, est un aphrodisiaque et aide à prévenir les déséquilibres dégénératifs.

Comment utiliser la cardamome dans le thé: placez trois graines broyées dans un litre d’eau bouillante pendant 10 minutes, puis après refroidissement l’ingérer après les repas, par exemple pour faciliter la digestion. Vous pouvez également faire une macération de vin (20 graines par litre de vin, pendant 15 jours) à boire dans une tasse comme digestif, après le déjeuner ou le dîner.

La consommation de cardamome est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes et en cas de doute, consultez un spécialiste.


Photo de Scym sur Pixabay.       La consommation quotidienne de noix de muscade doit être faite avec prudence.

Noix de muscade

C’est la graine du fruit du muscadier, un arbre originaire des îles Moluques, en Indonésie, qui peut atteindre 20 mètres. Semblable à un abricot dans sa forme, le fruit prend une couleur rouge ou jaunâtre qui, après séchage, offre une graine semblable à un noyau fibreux avec un arôme boisé doux et une touche de camphre épicée.

La consommation quotidienne de noix de muscade doit être faite avec prudence, juste avec une pincée de poudre ou un peu râpé (un à deux grammes pas plus), car à partir de cinq grammes ça peut être nocif et causer des hallucinations auditives et visuelles, une perte de contrôle moteur et la dépersonnalisation. Attention, chez la femme cela pourrait causer un avortement. Il ne devrait pas être consommé par les femmes enceintes ou qui allaitent.

Mais, consommé avec modération, il présente de nombreux avantages pour notre corps, car il est un stimulant, un sédatif et un relaxant aux propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques. Ses propriétés stimulent le système cérébral – aident à surmonter les stress d’épuisement et de fatigue, améliorent la concentration et protègent par exemple de la maladie d’Alzheimer – renforcent le système digestif, le foie et les reins, aident à la détoxication et empêchent l’acide urique ou la goutte, l’inflammation des articulations, renforce les os, augmente la circulation sanguine et stimule le système cardiovasculaire, parmi de nombreux autres avantages. Cette épice a des propriétés anti-dégénératives.

Aide également à surmonter l’insomnie (une pincée de noix de muscade dans un verre de lait) et possède des propriétés aphrodisiaques.

La consommation doit cependant être modérée et peut être faite en poudre, graine ou huile. Par exemple, pour faire un thé faite bouillir un litre d’eau avec une demi-cuillère à café de noix de muscade pendant 10 minutes.


Photo de Pixabay.        Le cumin bénéficie le système digestif, les stress du système respiratoire et renforce le système immunitaire.

Cumin

Petites graines rectangulaires pointues et étroites avec des rainures longitudinales brune claire qui confèrent un goût amer intense aux notes d’agrumes et légèrement épicé. Il provient d’Égypte et peut-être acheté sous forme de graines, d’huile ou de poudre, mais il convient de porter une attention à cette dernière, car on utilise souvent des graines de coriandre, beaucoup moins chères.

Les propriétés du cumin sont bénéfiques pour le système digestif, les stress du système respiratoire, renforcent le système immunitaire, réduisent le mauvais cholestérol et le diabète, contrôlent la pression artérielle et leurs minéraux aident à lutter contre l’anémie, l’ostéoporose et le vieillissement cutané, renforçant son élasticité, entre autres avantages. Le cumin est également riche en antioxydants et en plusieurs huiles essentielles qui aident à prévenir les déséquilibres dégénératifs.

Une consommation excessive de cumin peut provoquer des irritations de l’estomac et de l’intestin et n’est pas recommandée aux femmes enceintes, mais l’allaitement peut être bénéfique pour augmenter la production de lait.

 

Ce texte est une prise de conscience. En accord avec la saison et le moment de l’année où vous vous trouvez, c’est à chacun de décider s’il doit consommer cet aliment. Le dosage et la fréquence dépendent de la nature et de la condition physique de chaque Être Humain.

Sachez en plus sur les Épices sur:

Le pouvoir magique des épices

Love
rfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-slide