Comment le sucre rend la vie amère

Photo de Moritz320 sur Pixabay.   La consommation quotidienne de sucre au Portugal est le double des recommandations formulées par les principales organisations internationales.

Vivre sans sucre c’est possible, mais le plaisir que nous procure un petit carré ou de simples grains de ce nectar est un bonheur authentique. Cette montée d’adrénaline n’est cependant que pure illusion, car nous savons tous que le simple sucre est une source inépuisable de problèmes.

Selon les données recueillies par l’Institut national de la statistique entre 2013 et 2014, la consommation quotidienne de sucre par habitant, au Portugal, était de 94 grammes, soit 376 calories, soit près du double des recommandations internationales.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) conseille jusqu’à six cuillères à café par jour (10% de l’énergie quotidienne). Au Royaume-Uni, le Comité Consultatif Scientifique sur la Nutrition a publié en 2015 une étude sur l’association entre les sucres simples et la santé, qui recommande une consommation quotidienne pouvant atteindre 5% de la valeur énergétique totale, selon la Direction Générale de la Santé.
Un niveau très bas chez les enfants portugais dont la consommation quotidienne de sucre représente environ 25% de l’énergie consommée, soit cinq fois plus que la quantité recommandée.

Pedro Graça, directeur du Programme pour la promotion d’une alimentation saine, dans une interview accordée à Diário de Notícias (septembre 2016), a révélé qu’il y a des enfants de deux et quatre ans qui consomment régulièrement des boissons gazeuses”.

Les enfants et les adultes qui ingèrent de grandes quantités de sucre risquent davantage d’être obèses, de souffrir de problèmes dentaires et d’augmenter leur risque de devenir diabétiques, d’obstructions artérielles, de problèmes cardiaques, de divers types de maladies dégénératives ou de la maladie d’Alzheimer, entre autres dommages. Ces situations découlent de déséquilibres résultant de la transformation du sucre en énergie par la destruction de vitamines et de minéraux. Un processus qui, s’il est intense et prolongé, affaiblit le règne végétal et minéral qui soutient les cellules de notre organisme. C’est le début de l’effondrement de la chaîne ADN et ARN, qui a de profondes répercussions sur les structures vibratoires du corps humain et sur son organisation tripartite cachée [pour en savoir plus sur ces thèmes dans ce site: Nature de l’Être, patrimoine vibratoire, patrimoine génétique et chaîne de l’ADN] .

Photo de Difisher sur Pixabay.   L’excès de sucre détruit les vitamines et les minéraux essentiels à l’équilibre des cellules de notre corps.

Ce texte est une prise de conscience. Selon la saison et le moment de l’année où vous vous trouvez, c’est à chacun de décider s’il doit consommer cette nourriture. La posologie et la fréquence dépendent de la nature et de la condition physique de chaque Être Humain.

 

Love
rfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-slide