Les Biophotons sont la Lumière de notre Vie

Photo de Gerd Altmann sur Pixabay.        Les biophotons existent dans toutes les cellules d’êtres vivants présents sur la Planète Terre.

Nous, Êtres Humains, sommes bien plus que des atomes, des cellules ou de la matière, nous sommes des Êtres de Lumière: notre organisme capture, produit et émet des Biophotons (du grec Bio qui signifie la vie, et photon qui est la lumière), qui ne sont détectés que par des lecteurs optiques ultra-sensibles. Il faudrait que l’œil nu ait une sensibilité mille fois plus grande pour les détecter.

Mais les biophotons ne sont pas exclusifs aux cellules humaines, ils existent dans toutes les cellules d’êtres vivants terrestres: plantes ou animaux.

C’est le russe Alexander Gurwitsch qui a découvert l’existence du biophoton dans les années 1920, et les scientifiques admettent maintenant que le biophoton peut être la base de la communication intercellulaire.

Biophysicien russe à l’Université de Moscou, Vladimir Voeikov définit le biophoton comme “un rayonnement électromagnétique cohérent et ultra-faible capable de moduler les activités physiologiques des cellules et des systèmes vivants d’ordre supérieur”. De ce point de vue, nous constatons que les biophotons sont des paquets d’ondes contenant des informations transmises à tous les systèmes vivants.

Dans la pratique, ces particules subatomiques de lumière électromagnétique sont responsables de la transmission d’informations qui activent, inhibent et organisent les fonctions vitales des atomes, cellules, molécules et de tous les organes qui composent notre organisme.

Les scientifiques qualifient cette information “d’intelligence”.

Fritz Albert Popp, biophysicien et scientifique allemand, a découvert dans les années 1970 que les cellules de l’ADN des Êtres Humains stockaient et libéraient des photons, créant ainsi des “émissions biophotoniques” qui sont la clé pour la maladie et la santé.

Selon ce scientifique, l’émission cohérente de biophoton est liée aux processus de transfert d’énergie et d’information dans les organismes biologiques, ainsi qu’à la fonction de l’ADN pour la régulation du gène. Grâce à ses recherches, il a également découvert que les cellules saines avaient plus de biophotons, alors que les cellules cancéreuses et malades avaient moins de biophotons. Fritz Albert Popp affirme que plus l’ADN humain stocke et libère des photons (biophotons), plus il détermine la santé des tissus vivants dans le corps humain.

Photo de WikiImages sur Pixabey.       Le Soleil est à 150 millions de kilomètres de la Planète Terre et est le principal fournisseur de biophotons.

Mais d’où viennent les biophotons?

Le Soleil est l’un des principaux fournisseurs de biophotons. Ce n’est pas par hasard que l’on dit que le Soleil est la vie. Il est à 150 millions de kilomètres de la Planète Gaia, Terre-Mère, mais il permet d’avoir de la lumière, une atmosphère favorable, avec l’existence d’eau à l’état liquide et des températures adaptées au développement et au maintien de la vie. Chez les plantes, l’entrée des biophotons se fait lors de la photosynthèse et chez les animaux, concrètement chez l’homme, les biophotons sont capturés par les rayons du soleil, à travers notre peau, via la mélanine. Mais ces particules légères peuvent également être capturées indirectement par l’ingestion d’aliments. Oui, lorsque nous nous nourrissons nous-mêmes, en particulier avec des produits frais et 100% biologiques (ce sont ceux qui ont les trois principes de la vie), nous recevons des biophotons. Ceux-ci sont en grande partie stockés dans la double hélice des molécules d’ADN. Constamment émises et absorbées au cours des processus biochimiques. Ils forment un réseau dynamique de lumière qui contrôle les processus de la vie cellulaire.

Il faut souligner que l’Être Humain a déployé douze récepteurs électromagnétiques dans son corps: deux derrière la tête, deux au cou, un à chaque coude, deux aux muscles lombaires, près des reins, un à chaque poplité (derrière les genoux) et un à chaque tendon d’Achille.

L’énergie électromagnétique (biophotons) est, dans la pratique, la source fondamentale de la vie humaine qui lie le corps à l’âme et à l’esprit. Le cœur, en revanche, est le plus puissant générateur électromagnétique de notre corps, comparé à d’autres comme le cerveau, car il génère en permanence des paquets quantiques électromagnétiques qui contiennent un ensemble d’informations pour l’organisme tout entier. La force électromagnétique de l’Être Humain peut, selon les scientifiques, être détectée jusqu’à quatre mètres de distance. Ce champ magnétique est également connu par beaucoup comme l’aura de l’Être.

Photo de Avi Chomotovski sur Pixabay.      L’Être Humain capture directement les biophotons envoyés par les rayons du soleil à travers la peau, via la mélanine et indirectement via l’alimentation quotidienne.

 

Sachez-en plus sur:

Nutrition de Lumière

Trois Principes Philosophiques de la Vie

L’énergie qui fait vibrer les atomes, les cellules et l’univers

Qu’est-ce qu’un atome?

 

 

Renforcez votre conscience sur:

https://www.google.pt/urlsa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=5&ved=0ahUKEwi_2pzvjsrWAhXEcBoKHYxBCfcQFghCMAQ&url=https%3A%2F%2Fwww.uninter.com%2Frevistasaude%2Findex.php%2Fsaudequantica%2Farticle%2Fdownload%2F472%2F260&usg=AFQjCNE3G35GsQ7bDBr6Ysj5B176bLH3sg

Love
rfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-slide