L’igname réduit l’anémie et renforce l’immunité

Photo de Esfera Dourada.   L’Igname renforce le système immunitaire et combat l’anémie. Sa consommation peut se faire à travers de soupes, de jus de fruits, de purées ou même de desserts.

Igname (Colocasia Esculenta)

Plante:

Connu sous le nom de Igname (à ne pas confondre avec la patate douce), il est scientifiquement catalogué par Calocasia Esculenta et appartient à la famille des Araceae. La plante d’igname a de grandes feuilles en forme de cœur, charnues et tendres qui sont appréciées dans de nombreuses cuisines – les feuilles crues contiennent beaucoup d’acide oxalique, qui peut provoquer de graves allergies, elles doivent donc être cuites pour en libérer une grande partie de cette énergie – mais le plus recherché est son tubercule, l’igname. Ce rhizome est cylindrique, ligneux, à écorce striée et de couleur brunâtre, et peut être trouvé en trois variétés: blanc, violet ou rouge.

La production d’igname est aujourd’hui répartie sur toute la planète, bien que sa production soit plus intense dans les pays des zones tropicales et subtropicales à forte humidité.

Propriétés:

Anti-inflammatoire, antioxydant, anti-anémique, diurétique …

Les feuilles sont riches en vitamines et minéraux (fer, zinc, phosphore, vitamine B6, vitamine C, potassium, cuivre, magnésium, entre autres), tandis que le tubercule est très riche en amidon, entre 30% et 33% de son poids sec, mais pauvre en protéines (jusqu’à 2% du poids sec), en lipides et contient des minéraux (en particulier du fer et du magnésium) et des vitamines, comme le complexe de vitamines C et B.

Application:

  • anémie,
  • appendicite,
  • arthrite,
  • cheveux et peau,
  • déséquilibres cardiovasculaires,
  • eczéma,
  • patch pour éliminer le sang contusionné des ecchymoses et des abcès,
  • hémorroïdes,
  • intestins,
  • nettoye le sang,
  • améliore la fertilité féminine,
  • constipation,
  • protège des maladies dégénératives,
  • obésité,
  • réduit les douleurs menstruelles et les symptômes de la ménopause,
  • reins,
  • syphilis,
  • sinusite,
  • système immunitaire,
  • freine les toxines…

Comment consommer:

Les feuilles de la plante d’igname – à l’exception de celles avec des tiges claires ou rougeâtres doivent être évitées car elles ont un excès d’acide oxalique – peuvent être utilisées pour faire des soupes, des ragoûts ou même en pâtisserie. L’igname, le tubercule, peut se substituer aux congénères tels que les pommes de terre, étant utilisé dans de nombreuses cultures pour faire des soupes, des jus, des purées ou servir de base dans de nombreux desserts.

La façon la plus courante de consommer de l’igname est bouillie dans l’eau, frite ou rôtie.

Contre-indication:

Femmes enceintes, allaitantes et enfants jusqu’à six ans. Les personnes souffrant de goutte, de calculs rénaux doivent également éviter de manger la plante d’igname ou son tubercule en raison de la présence d’acide oxalique – les feuilles doivent même être cuites pour libérer une grande partie de l’acide oxalique. De plus, chaque corps étant différent et il est donc important d’être conscient de toute allergie.

Ce texte est une prise de conscience. Selon la saison et le moment où vous vous trouvez, c’est à chacun de sentir s’il doit consommer cet aliment. Le dosage et la fréquence dépendent de la nature et de la condition physique de chaque Être Humain.

Sachez-en plus sur les plantes sur:

Les feuilles de Physalis purifient le sang et renforcent l’immunité

L’Aubépine Blanche régule le système cardiovasculaire

Le Fenouil aide en cas de mauvaise digestion, nausées ou vomissement

Love
rfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-slide